Le BLOG de
READY BLOG

Le carrefour des amoureux du voyage et des passionnés des belles découvertes

Acheter un van en Australie : conseils pratiques

Alors là, faut vraiment qu’on écrive un article sur ça ! Quelle galère ! Déjà il faut comprendre leur fonctionnement, qui est totalement différent d’un État à un autre. Et rien ne veut dire que si vous atterrissez à Melbourne dans le Victoria (VIC), vous allez suivre le fonctionnement d’achat du VIC. Non ! Toute la complicité est également là. On vous explique tout ça ici ! Revenons au commencement…

On quitta la France début septembre dans l’objectif de voyager plusieurs mois en Australie. Il est clair que la location d’un véhicule reviendrait bien trop cher pour une si longue durée. Donc mieux vaut acheter. Après plus de 24h de voyage pour rejoindre l’île-continent, on commença sérieusement les recherches d’un véhicule pour notre Road Trip australien.

De nombreux Backpackers conseillent d’acheter une voiture, un 4×4 plutôt qu’un van aménagé, apparemment plus facile pour voyager dans l’Ouest australien, sur le sable des nombreuses plages et petites routes non goudronnées… Cette région n’est pas prévue à notre itinéraire et nous aimons le confort et l’espace du van aménagé. Nous restons donc sur notre première idée.

Le RWC (Roadworthiness Certificate)

Il y a de nombreux critères à prendre en considération dans vos recherches et nous allons vous les expliquer. Bien évidemment la marque, l’année, l’odomètre, le prix, le lieu de vente… sont les premiers éléments. Puis l’équipement à l’intérieur (seconde batterie, frigo ou glacière, table, chaises et tout l’attirail du campeur…) et également la mécanique (si des réparations ont été faites ou sont à prévoir…).

Il est en tout cas fortement recommandé d’amener le véhicule, avant l’achat, dans un garage pour y faire un check-up complet. Ainsi vous saurez si le véhicule tient la route et le montant des dépenses à prévoir. Cela peu aussi rentrer en compte lors de la négociation du prix !

Pour certains États, comme le Victoria, le Queensland et le Australian Capital Territory (ACT), le RWC est à fournir obligatoirement lors de la vente du véhicule. Il s’agit d’un certificat qui est approuvé uniquement par un garage agréé et qui donne l’autorisation au véhicule de rouler sur les routes australiennes.

La REGO (Registration)

La REGO (similaire à notre carte grise) est obligatoire pour conduire votre véhicule et elle est différente pour chaque Etat et c’est la que le jeu se complique ! C’est donc un nouveau critère à prendre en considération lors de vos recherches. Par exemple, si vous êtes à Melbourne dans le VIC, vous allez trouver de nombreuses annonces sur le Marketplace de Facebook ou sur Gumtree (site d’annonce en ligne comme Leboncoin ou Kijiji) de van avec une REGO du NSW (New South Wales), du WA (Western Australia) ou encore de Tasmanie. Lors de l’achat du véhicule, vous avez 14 jours pour faire le transfert de REGO et ainsi déclarer qu’il vous appartient.

De nombreux sites indiquent qu’il est très simple de transférer ou renouveler sa REGO lors de son Road Trip, il suffit de le faire en ligne. FAUX ! Facile quand on a un permis de conduire australien, qui est obligatoire pour créer un compte sur le site du gouvernement (pas sûr que beaucoup de backpackers venant du monde entier aient ce document…).

Ce qu’il vous reste à faire : vous rendre directement dans un centre de registration avec les papiers de vente et le véhicule (sauf pour WA et SA qui sont les seuls États acceptant les documents par courrier). Par exemple, si vous êtes à Melbourne dans le VIC et que vous acheter un véhicule provenant du QLD (Queensland), l’office la plus proche se trouve à 1200 km environ (heu… c’est un peu loin quand même !).

Autre solution (qui devient la plus simple mais la plus chère), le vendeur doit annuler sa REGO (il recevra un remboursement du prorata) et vous devrez démarrer une nouvelle REGO dans l’État où vous êtes. Attention : le véhicule sera donc immatriculé dans le nouvel État et devra répondre à ses règlementations. Parfois moins avantageuse pour la revente…

Donc le transfert sera plus facile si vous choisissez un véhicule de l’état où vous vous trouvez ou un véhicule du WA ou du SA.

Dans notre cas, pour un véhicule du WA, il vous suffit d’envoyer : – le formulaire de transfert – le formulaire ‘Fitment of an Immobiliser Declaration’ (si la voiture a moins de 26 ans) – photocopie certifiée conforme du permis de conduire* – photocopie certifiée conforme du passeport* – photocopie certifiée conforme de la carte bancaire* pour payer les frais. *Pour faire certifier conforme un document, vous pouvez vous rendre directement dans une Poste Australia ou une pharmacie par exemple.

L’assurance

L’assurance obligatoire (CTP) est comprise dans la REGO du véhicule (sauf en NSW où vous devez l’acheter séparément). Il s’agit de la “green slip”. Cette assurance couvre tous les dommages corporels infligés à une tierce personne en cas d’accident. Cependant, elle ne couvre pas les dommages matériels. Mieux vaut souscrire une assurance supplémentaire. Des comparateurs peuvent vous aider dans vos choix. Nous avons opté pour AAMI en cas d’accident mais également pour leur option remorquage en cas de panne.

Voici un tableau qui récapitule toutes les infos et qui nous a bien aidé : https://www.australie-guidebackpackers.com/rego-australie-tableau-etat-par-etat/

N’hésitez pas à nous questionner si vous êtes ou prévoyez de venir et d’acheter un véhicule en Australie.

EVA
Posée et curieuse, je suis LA reportrice RtG !
Je partage avec vous mon savoir et mes connaissances et vous fait découvrir les plus belles destinations, tout en vous proposant des conseils voyage 100% utiles !

Commenter cet article