Le BLOG de
READY BLOG

Le carrefour des amoureux du voyage et des passionnés des belles découvertes

PVT en Nouvelle-Zélande : les bonnes pistes

PVT en Nouvelle-Zélande

Ça vous dit de partir un an vers une destination qui sort des sentiers battus, avec un climat très différent du nôtre et des paysages naturels sublimes, tout en exerçant un petit job à mi-temps pour subvenir à vos besoins ? Tout ce qu’il vous faut est un PVT en Nouvelle-Zélande.

Les PVTistes peuvent exercer de nombreux jobs dans des domaines d’activité différents. Après avoir découvert les bonnes formalités pour un Visa Vacances Travail, voici alors à quoi ressemblent ces jobs PVT en Nouvelle-Zélande.

 PVT en Nouvelle-Zélande : le Fruit Picking

Si vous n’avez jamais entendu parler du Fruit Picking, sachez qu’il s’agit tout simplement de la cueillette de fruits. C’est un job très prisé par les PVTistes, en raison du nombre important de terrains agricoles en Nouvelle-Zélande.

La bonne nouvelle, c’est que vous n’avez pas besoin d’un bon anglais pour exercer une activité pareille. Toutefois, il faut faire preuve d’endurance et de motivation pour pouvoir remplir les « bins ». Plus elles sont nombreuses, plus vos revenus sont élevés.
Ce métier nécessite aussi une protection contre le soleil; n’oubliez alors pas d’adopter ces bonnes pratiques :

  • porter une casquette et des vêtements à manches longues
  • boire régulièrement de l’eau
  • avoir sur vous des barres énergétiques en cas de besoin

Pour ceux qui souhaitent éviter tout contact avec le soleil, il est toujours possible de tenter sa chance et de chercher des opportunités de travail dans les usines.

La mauvaise nouvelle, c’est que la météo peut souvent vous jouer des tours. Vous êtes donc à la merci du soleil :

  • S’il fait beau, vous récoltez les fruits et vous serez automatiquement payé ;
  • Sinon, vous interrompez le boulot et vous ne recommencez dès que la pluie aura fini de tomber. Ce qui veut dire que vous n’aurez pas de paie ;

PVT en Nouvelle-Zélande Collecte de fruits

Pour en savoir plus, vous trouverez ci-dessous un tableau des régions où vous pourriez faire du Fruit Picking pendant votre PVT en Nouvelle-Zélande :

LA REGION LA VILLE LES FRUITS CUEILLIS
Hawke’sBay Hasting Pêches – Poires – Pommes
Otago Cromwell – Alexandra Abricots –Pêches – Avocats – …
Bay Of Islands Kerikeri Kiwis – Citrons
Bay of Plenty Te Puke– Tauranga Kiwis

Sites utiles dédiés à l’emploi dans le fruit picking en Nouvelle-Zélande :

PVT en Nouvelle-Zélande : le HelpX

Si vous souhaitez savoir à quoi ressemble le mode de vie des Kiwis, et faire en même temps des économies considérables sur vos dépenses quotidiennes, vous feriez mieux d’opter pour le HelpX. Il s’agit tout simplement de travailler chez un hôte néo-zélandais pour une durée de quatre heures au quotidien (nettoyage, jardinage, peinture …), contre 3 repas par jour et un logement. Sympa !

Ces recruteurs sont généralement : des hôtels, des auberges de jeunesse, des fermes, des particuliers, etc. Si ça vous intéresse et vous souhaitez tenter l’expérience, rendez-vous au site HelpX.

PVT en Nouvelle-Zélande : le WWOOFING

Si vous souhaitez allier travail, rencontres, échange, et protection de l’environnement, le Willing Workers On Organic Farms est alors fait pour vous. Grâce à votre PVT en Nouvelle-Zélande, vous pouvez tenter l’expérience.

Contrairement au HelpX, le WWOOFING en Nouvelle-Zélande se limite uniquement aux fermes, mais toujours dans l’esprit d’échange : quelques heures de travail par jour (vendage, traite des vaches …) contre le couvert et le gîte.
Au cas où ça vous dit de vivre une expérience pareille, rendez-vous alors au site de l’association WWOOF (frais d’inscription 40 $NZ).

PVT en Nouvelle-Zélande : le volontariat chez le Department of Conservation

C’est la nature sauvage ou le patrimoine historique qui vous tient le plus à cœur ?  Optez alors pour le volontariat chez le « Department of Conservation ». L’établissement a souvent besoin de volontaires pour :

  • Implanter des arbres
  • Protéger les espèces menacées
  • Etc.

Certes, c’est un travail qui demande un très grand effort physique et parfois même des sacrifices, mais si cette cause vous interpelle, pourquoi pas !

Le volontaire bénéficie d’un logement au sein d’un centre affilié au DOC (situé au cœur de la nature sauvage), par contre, le transport et la bouffe seront souvent à sa charge.

Pour en faire partie dans le cadre de votre PVT en Nouvelle-Zélande : New Zealand Department of Conservation

Les métiers du tourisme en Nouvelle-Zélande

Durant la haute saison (entre les mois de décembre et de février), les établissements touristiques affichent un besoin important en termes de main-d’œuvre, notamment dans les villes touristiques telles qu’Auckland, Wellington, Rotorua, Queenstown, Nelson, Christchurch, etc. Les recruteurs sont souvent des restaurants, des auberges de jeunesse, des hôtels, des bars,… pour des jobs de Dishwashers, runners, etc.

Par contre, durant la période hivernale, le besoin est plus important dans les régions montagnardes comme l’Otago (dans l’Île du Nord) et le Canterbury (dans l’Île du Sud). Vous pouvez, par exemple, travailler comme moniteur dans une station de ski !

Un petit rappel s’impose

  • La durée du PVT est généralement de 12 mois. Cette durée peut être prolongée dans certains cas, jusqu’à 23 mois.
  • Une garantie de solvabilité est obligatoire pour un PVT en Nouvelle-Zélande. Vous devez avoir au moins 4 200 $NZ sur vous.
  • Les jobs PVT sont des postes saisonniers, autrement dit, ils ne vous permettent pas d’en gagner une fortune, mais plutôt de subvenir à certains besoins.
  • Le salaire minimum légal est de 11,34 $ néo-zélandais l’heure. Le total des heures travaillées peut être versé quotidiennement, hebdomadairement ou toutes les deux semaines.
  • Une expérience dans le même métier souhaité peut être nécessaire dans certains cas.
RTG
Ready to Go, pour les passionnés du voyage et des belles découvertes !

Commenter cet article