Le BLOG de
READY BLOG

Le carrefour des amoureux du voyage et des passionnés des belles découvertes

L’île de Mayotte, une perle à découvrir

île de Mayotte

Que vous cherchiez une destination pour passer vos vacances, pour étudier ou simplement découvrir une autre culture, l’île de Mayotte, une île française de l’archipel des Comores, est la bonne destination.

Entre un détour dans un riche lagon et une culture florissante, venez découvrir ce paradis terrestre au fin fond de l’Océan Indien, entre l’Afrique et Madagascar. Logé à l’entrée du canal du Mozambique et bénéficiant d’un climat tropical et maritime, Mayotte est certainement le département français à découvrir.

D’origine volcanique de 374 km2 , l’île de Mayotte est composée de deux grandes îles (Grande Terre et Petite Terre) et d’une trentaine de petits îlots. Elle se caractérise par deux atouts majeurs : une faune et une flore diverses, mais aussi une culture riche et très vivante. Rejoindre Mayotte, c’est vous assurer de trouver des paysages magnifiques, plages paradisiaques, une culture raffinée et exquise.

L’île attire aujourd’hui des visiteurs curieux. Certains viennent pour s’installer, étudier ou exercer leur métier, d’autres pour découvrir les merveilleux paysages et traditions de l’île. Notons que c’est également le lieu idéal pour les étudiants en biologie et géologie.Voici donc quelques raisons pour vous d’aller visiter ce formidable territoire où il fait en moyenne 25°C !

Nature à l’île de Mayotte : une faune et flore à découvrir….

Si vous êtes un amoureux de la nature, la faune et la flore mahoraises sauront vous charmer avec ses nombreuses et remarquables espèces végétales et animales.

En premier lieu, son riche et précieux lagon qui est à l’origine de son surnom « l’île au lagon ». Classé second parc naturel marin de France et premier d’Outre-Mer, le lagon de Mayotte représente une zone de protection de 70 000 km². Il s’étend sur plus de 1500 km² et est classé 3ème parmi les plus grands lagons fermés et riches au monde. L’île compte également sur une double barrière de corail, de près de 20 km de récif la protégeant ainsi des tempêtes provenant de l’Océan Indien. Le lagon de Mayotte présente l’avantage d’abriter plus d’un quart de la diversité mondiale de mammifères marins en son sein, dont une quinzaine d’espèces de dauphins.

« L’île hippocampe », de par sa forme, accueille une variété d’espèces animales de tout genre que l’on retrouve à travers toute l’île dont des oiseaux, makis (lémurien), roussettes, margouillats, poissons, baleines et des tortues marines faisant le bonheur des touristes. La plage de Moya en petite terre constitue un véritable nid pour ces tortues.

Surnommé également « l’île aux parfums », ce nom trouve son origine et fait référence surtout aux nombreuses plantations de fleurs que l’on retrouve dans l’île, notamment l’ylang ylang, la vanille et les fleurs de jasmin. On y trouve également des végétaux omniprésents dont les cocotiers, bananiers, manguiers et badamiers que l’on côtoie dans de nombreux villages.

L’île propose divers lieux et différents points pour y pratiquer des activités terrestres comme maritimes, familiales et ludiques parmi lesquels :

  • le bivouac à Saziley : pays des tortues marines
  • l’escalade des montagnes (Benara, Choungui etc.)
  • les randonnées pédestres (Lac Dziani)
  • les rencontres des baleines et les plongées sous-marines

île de Mayotte

île de Mayotte : un territoire multi coloré au service d’une culture ravissante

D’autre part, depuis le début de son peuplement au VIIIe siècle, l’île de Mayotte reste une terre de métissage. La culture et les traditions sont fortement ancrées dans les modes de vie des Mahorais. On y fait des rencontres interculturelles puisque y sont présentes différentes cultures : mahoraises, africaines, arabes, indiennes, malgache, réunionnaise, chinoises et européennes.
Les vacances d’été restent le meilleur moment pour découvrir les richesses de la culture et des traditions mahoraises. C’est à ce moment que l’on assiste aux mariages traditionnels mahorais qui donnent lieu à de nombreuses festivités (manzaraka, m’biwi,moulidi, madjiliss, shigoma, débaa, etc.).

Les manzaraka (cérémonie sous forme de cortège accompagné de chants) sont organisés dans chaque village pour annoncer et officialiser l’union de deux personnes. Ces manzaraka sont souvent accompagnés d’autres danses et chants traditionnelles ou religieux. Vous aurez la possibilité d’y découvrir de nombreuses danses mixtes mahoraises comme : lechakasha, biyaya, mshogora qui vous feront bouger au rythme de l’île de Mayotte.

Pour les amoureux de pique-nique, fête et de loisirs, l’île possède de nombreuses plages sublimes (environ une vingtaine sur toute l’île) sur lesquelles vous pourrez faire des sorties. Vous y attendent paysages colorés et eaux turquoises, chaudes et limpides. Certaines plages allient ambiance citadine et d’autres offrent une ambiance familiale pour ceux qui souhaitent se poser pour un moment de détente auprès des baobabs que l’on retrouve sur toutes les plages.

La végétation est très présente sur l’île, plus de 1250 espèces végétales occupent le territoire. Les fruits, légumes tropicaux tiennent une place majeure dans l’alimentation de la population mahoraise. Le manioc et la banane plantain sont très présents notamment lors des barbecues les weekends à la plage. On y trouve également des fruits et légumes de saison dont les mangues, jacques, fruits à pain etc.

Du côté des protéines animales, le poisson cuisiné à l’île de Mayotte provient essentiellement de la pêche. On y retrouve notamment le mérou, l’espadon, le poulpe et le thon jaune ou rouge. Les poulets sont élevés dans les familles et la viande de bœuf issue de l’élevage de bovins accompagne souvent la cuisine mahoraise épicée.

La grande majorité des produits de la cuisine mahoraiseest issue de l’agriculture biologique. Ces produits proviennent essentiellement des fruits et légumes biologiques récoltés par les agriculteurs, éleveurs et pêcheurs de l’île.

On retrouve également des plats mahorais prisés par les visiteurs comme le pilao (dérivé de la paella) ; le m’tsolola (ragoût de bananes vertes et manioc avec du poisson) ou encore le mataba qui est un plat à base de brèdes de manioc et de lait de coco.
La culture mahoraise est également façonnée par de nombreuses activités originales comme le « Mouringué »(combat dansé) auquel on peut assister au mois du ramadan pendant le coucher du soleil. Vous trouverez également l’emblématique et célèbre course de pneu (qui consiste à faire rouler un pneu de moto ou voiture en le dirigeant avec des bâtons)permettant à toutes les catégories d’âges d’exprimer leurs esprits compétitifs à travers une course d’1 à 2 km !

Pour plus de détails, n’hésitez pas consulter le site de l’office de tourisme de Mayotte.



EVA
Posée et curieuse, je suis LA reportrice RtG !
Je partage avec vous mon savoir et mes connaissances et vous fait découvrir les plus belles destinations, tout en vous proposant des conseils voyage 100% utiles !

Commenter cet article