Le BLOG de
READY BLOG

Le carrefour des amoureux du voyage et des passionnés des belles découvertes

Noho Travels explore la Ring Road en Islande

Au cours de mes nombreux voyages, j’ai eu l’occasion de parcourir plusieurs routes. Si je devais vous en conseiller, ce seraient la Highway One de San Francisco à Los Angeles, la route du Mont Cook en Nouvelle-Zélande et, la plus belle d’entre toutes, la Ring Road en Islande.

La Ring Road est comme son nom l’indique une route circulaire, aussi nommé la Route 1. 1332 kilomètres de bitume qui vous permettront de découvrir ce merveilleux pays riche en paysages uniques entre roches volcaniques, glaciers, plages de sable noir, lacs, cascades, sources d’eaux chaudes et fjords.

En moyenne, la vitesse est limitée à 90km/h et la route est divisée en deux voies. A l’inverse des petites routes, la Ring Road est accessible en hiver comme en été. Mais il est toutefois recommandé de consulter la météo avant de prendre la route car elle peut être verglacée et difficile à conduire.

L’avantage de cette ville, au-delà des paysages magnifiques, c’est qu’elle est le point d’accès pour les petites routes qui conduisent aux fjords et à l’intérieur du pays.

Les entreprises de locations de véhicules vous recommanderont de prendre un 4×4 pour avoir une bonne tenue de route. Pour ma part, j’avais un petit budget et j’ai choisi de prendre une petite citadine… Une KIA pour tout vous dire…

Une fois, ma voiture louée à Reykjavik, j’ai pris la Ring Road en direction du Sud-Est. Un mois de voyage à découvrir l’Islande et à dormir dans ma voiture (alors qu’il faisait -16°C)… Vous vous demandez pourquoi j’ai dormi dans ma voiture ? Car comme je vous le disais, j’avais un petit budget pour ce long voyage : 1 500€… (Ce qui est peu en Islande). Et la location de la voiture me coûtait déjà 900€ (sans l’essence). Donc la seule solution pour voyage dans ce superbe pays, mais cher, c’était de dormir dans la voiture.

Pour trouver un spot pour se garer, c’est assez facile. Au centre d’informations de Reykjavik, ils fournissent une carte avec les campings payants et gratuits pour se garer.
J’utilisais au mieux cette carte pour trouver un camping gratuit, et lorsqu’il n’y en avait pas à proximité, je me garais «discrètement» sur les parkings publics et je prenais mes quartiers sur la banquette arrière. Je n’ai jamais eu aucun problème.

J’ai donc commencé par découvrir le Sud de l’île qui est réputé pour ses glaciers, ses cascades et ses champs de roches volcaniques. Voici les stops que je vous conseille :

Seljalandsfoss

Une superbe cascade dont il est possible de faire le tour, par la grande grotte qui se trouve derrière elle.

Skógafoss

Juste après Seljalandsfoss, Skógafoss est également une cascade impressionnante.

La carcasse de l’avion DC-3

C’est l’épave d’un avion qui s’est crashé, il y a plusieurs dizaine d’années sur le sable noir. Le cadre est théâtrale ! Mais le lieu est très fréquenté par les amateurs de photos Instagram… Au final, je me suis retrouvé avec une vingtaine de personnes en train de prendre des selfies… Donc je me tâte à réellement recommander ce lieu.

Reynisfjara

Une plage de sable noire et de superbe colonne de basalte. Personnellement, j’ai trouvé cette plage fascinante. Je me suis pris un instant pour John Snow !

Vatnajökull

Le plus grand glacier d’Europe.

Skaftafell

Il est possible de faire une courte randonnée jusqu’à la cascade Svartifoss, entourée par de colonnes de basalte.

Jökulsárlón

Un incontournable ! Une lagune avec de nombreux icebergs flottants jusqu’à la mer. Juste à côté, vous pouvez vous balader sur la plage ‘Diamond Beach’ sur laquelle les vagues renvoient les blocs de glaces du Jökulsárlón. Je vous conseille de vous y rendre au coucher de soleil, la lumière y est sublime !!!

Après une semaine dans le Sud de l’île, j’ai poursuivi ma route dans l’Est du pays où l’attraction principale sont les fjords. Si les petites ouvertes sont accessibles, je vous recommande fortement de quitter la Ring Road quelques instants pour découvrir l’une des plus belles facettes du pays.

Mais avant de visiter les Fjords, je me suis arrêté au village de Höfn. Un petit village de pêcheurs. J’ai essayé de joindre un équipage pour une sortir en mer, mais cela n’était pas possible. Une question d’assurance pour eux.

J’ai adoré conduire dans le Nord de l’Islande ! Même si les paysages sont moins spectaculaires que dans le Sud ou dans l’Est, je me suis retrouvé seul sur une route enneigée, balayée par le vent et, de chaque côté, des reliefs d’un blanc pur.
Dans le Nord, je vous conseillerais de prendre le temps de visiter le lac Mývatn entouré de failles volcaniques, de grottes, de sources d’eaux chaudes et d’un cratère (Hverfjall).
Pour les fans de Game of Thrones, je vous recommande de faire un tour dans la grotte Grjótagjá. La fameuse grotte où John Snow a perdu sa virginité !

Au passage, vous pouvez également faire un plongeons dans les bains naturels de Mývatn. En revanche, vous y croiserez pas d’Islandais, ils vont plutôt dans les piscines municipales (Il y en a dans tous les villes et villages).

Pour ceux qui veulent observer les baleines, vous pouvez faire un tour à Húsavík dans le Nord-Ouest de l’île. Personnellement, je ne l’ai pas fait. Non pas pour le prix, mais parce que je ne suis pas fan des attractions touristiques qui dérangent la vie des animaux… Après certains d’entre vous rêvent sans doute de voir des baleines. Vous trouverez très facilement une agence proposant des tours dans cette ville.

La Ring Road ne vous permettra pas vraiment de découvrir l’Ouest du pays. Ce sera le moment de faire un crochet dans les fjords du Nord-Ouest ou dans la péninsule de Snæfellsnes.
Si vous vous engagez dans les Fjords du Nord-Ouest, il vous faudra une semaine devant vous et surtout prendre des provisions car c’est le coin le plus désertique de l’Islande.

Si vous n’avez pas une semaine devant vous, vous aurez quand même le temps de découvrir la péninsule de Snæfellsnes. C’est un condensé de l’Islande ! En une journée, vous pourrez voir des volcans, des champs de lave, des cascades, des plages de sables noires, des montagnes et des villages typiques.

Après la péninsule de Snæfellsnes, il était temps pour moi de rejoindre la capitale après un mois de rêve ! J’avoue, j’ai fait durer le plaisir ! Vous pourrez faire le même voyage en une semaine ou dix jours.
J’ai juste pris un peu plus de temps pour me prélasser dans les sources d’eau chaude !

EVA
Posée et curieuse, je suis LA reportrice RtG !
Je partage avec vous mon savoir et mes connaissances et vous fait découvrir les plus belles destinations, tout en vous proposant des conseils voyage 100% utiles !

Commenter cet article