Le BLOG de
READY BLOG

Le carrefour des amoureux du voyage et des passionnés des belles découvertes

Soo Far So Good : Bérénice, une voyageuse qui partage sa passion !

Passionnée de voyages et de découvertes depuis son jeune âge, Bérénice a toujours exprimé son engouement pour l’aventure. Son premier gros trip entre amis était à l’âge de 19 ans, pendant 2 mois en Amérique du Sud. Pour elle, plus c’est loin, mieux c’est, c’est ainsi qu’elle a entamé sa carrière de blogueuse amatrice Soo Far So Good !

  • Prénom : Bérénice
  • Age : 26
  • Ville d’origine : Sète
  • Langues parlées : français, anglais, espagnol et allemand
  • Instagram: @soofarsogood

Présentation de la blogueuse Soo Far So Good

Que fais-tu dans la vie au niveau professionnel ?

Suite à des études de droit, je suis actuellement chef de produit juridique dans une start-up. Je suis également chargée d’enseignements en droit dans des écoles de commerce et dans des facultés. Enfin, je suis blogueuse sur le thème du voyage, ma passion !

Quelles ont été les dernières destinations que tu as faites ?

Durant ces dernières années, j’ai voyagé en Egypte, au Sénégal, en Roumanie, en Afrique du Sud, à Cuba, en Slovénie, en Inde, au Cap Vert, aux Emirats et en Guyane. J’ai commencé à voyager assez jeune, ayant de la famille à l’étranger, notamment au Canada et j’essaie depuis de m’envoler vers de nouveaux horizons environ une fois tous les deux mois.
De plus, j’ai habité au Mexique durant presque un an en 2015.

Comment choisis-tu tes séjours ?

Je les choisis vraiment au feeling, souvent au dernier moment. Je souhaite voyager dans des destinations originales, peu touristiques et rencontrer les locaux. Pour moi, voyager doit être synonyme de dépaysement !

Certaines destinations résultent d’un partenariat mais cela reste rare. La plupart du temps, c’est suite à un coup de tête pendant une promotion sur des billets ou encore car des amis m’ont proposé de les rejoindre à l’étranger. Je suis la personne la plus facile à motiver pour un voyage !

Voyages-tu seule ou accompagnée ?

Même si l’idée ne me déplaît pas, je n’ai jamais vraiment voyagé seule car il y a toujours quelqu’un de mon entourage qui se motive à partir avec moi, parfois même au dernier moment. C’est un peu « qui m’aime me suive » !

Interview chaud/ froid, le battle Mexique et Islande

Où est-ce que les gens sont plus accueillants ?

Au Mexique, les locaux sont très ouverts et flattés qu’on vienne visiter leur pays, qu’on s’intéresse à leur culture, surtout dans des régions moins touristiques telles que le Chiapas. En plus, ce sont des latinos, ils adorent les européennes !

En Islande, le rapport aux touristes est un peu plus distant. Les Islandais seront bien évidemment très cools et souriants si vous allez vers eux, mais il ne feront pas forcément le premier pas afin d’apprendre à vous connaître.

Si tu devais faire ta vie, ça serait au Mexique ou plutôt en Islande ? Pourquoi ?

Au Mexique ! Déjà, point non négligeable, la vie au Mexique a un coût beaucoup moins élevé qu’en Islande, qui demeure le pays le plus cher où je sois allée. De plus, le Mexique possède une proximité avec d’autres pays qui permet pas mal de roadtrips. Enfin, j’adore la langue espagnole !

Quels sites incontournables conseillerais-tu de visiter en Islande?

En Islande, il est à peine exagéré de dire que tout est beau. Conduire là-bas est un bonheur. Puisqu’il faut faire une sélection, voici quelques sites qui valent absolument le détour :

  • Le port d’Husavik, l’une des villes les plus au nord du pays. Il s’agit du point de départ pour admirer les baleines, à la frontière du cercle polaire. Excursion inoubliable !
  • Myvatn : bien moins touristique que le Blue Lagoon mais tout aussi – voir plus – belle, cette source d’eau chaude au nord du pays, face au volcan, est un must do.
  • Jökulsárlón et ses nombreux icebergs sont superbes, ce n’est pas pour rien qu’ils ont été choisis pour être le fameux Ice Palace dans James Bond !
  • La plage de Vik et son célèbre avion abandonné : on se croirait sur une scène de The Walking Dead tant le temps semble s’être arrêté sur cette plage de sable noir, d’où l’épave surgit de nulle part.
  • Þingvellir : ce superbe parc naturel est traversé par une faille (Rift) qui a sculpté des paysages aux reliefs incroyables.

Quels sites incontournables conseillerais-tu de visiter au Mexique?

L’un des gros avantages du Mexique est d’avoir autant de magnifiques sites naturels que de sites archéologiques. En voici quelques-uns :

  • Bacalar (Yucatan) : lagune d’eau douce encore peu touristique, il s’agit de l’un des plus beaux lieux que j’ai vus durant mes voyages. Il faut absolument y aller !
  • Sian Kaan (Yucatan) : après 2h de route dans la jungle, la balade en barque avec les pêcheurs vous permettra de voir toutes sortes d’animaux marins mais aussi de nager dans une piscine naturelle d’un bleu incroyable.
  • Tulum (Yucatan) : vous savez, le fameux temple qui donne sur une plage de sable blanc et d’eau turquoise ? C’est bien lui !
  • Les îles d’Holbox et d’Isla Mujeres (Yucatan) : idéales pour passer un WE au paradis ou pour admirer des requins baleines aux périodes de passage.
  • Hierve El Agua (Oaxaca): ces formes géologiques ressemblant à des cascades sont uniques et offrent un panorama exceptionnel !
  • Puerto Escondido (Oaxaca) : célèbre pour la plage de Zicatela, ce spot de surf de la côte Pacifique ravira les adeptes de la discipline.
  • Téotihuacan (Mexico) : moins connue que Chichen Itza, ce superbe site regroupe plusieurs pyramides, dont la très célèbre Pyramide du Soleil qui fait face à celle de la Lune.

Quels sont les meilleurs bars au Mexique pour faire la fête ?

Impossible de présenter les endroits où faire la fête sans parler du Coco Bongo ! Cliché, peut être, mais bonne soirée assurée. La « Calle Doce » à Playa del Carmen est la rue qui rassemble la plupart des bars et boîtes de la ville, ambiance au rendez-vous.
Pour faire la fiesta dans un bar de plage le temps d’une journée/soirée, le Mamita’s Beach Club est top.

As-tu assisté à des événements au Mexique ?

Même si j’y étais durant la période du Springbreak, je n’y ai pas participé. Dans un cadre différent mais tout aussi festif, j’ai pu suivre des cérémonies religieuses qui se déroulent souvent de manière publique, par exemple des mariages. Enfin, j’ai eu la chance d’assister à la naissance de bébés tortues à Puerto Escondido et j’ai également pu les aider à rejoindre l’eau, étant bien évidemment encadrée par une association habilitée.

Quelles saisons pour le Mexique et pour l’Islande ?

Je suis allée en Islande au mois de mai et c’était une bonne période avec peu de touristes, des prix plus raisonnables qu’en haute saison et, surtout, un accès à la totalité de l’île qui m’a permis d’en faire le tour en 10 jours, ce qui n’est pas possible quand la route est bloquée par la neige. Je pense toutefois que c’est un pays qui vaut le coup d’être visité plusieurs fois et je compte y retourner en hiver pour assister au beau spectacle des aurores boréales.

Au Mexique, la température est très agréable toute l’année. Cependant, afin d’éviter la saison des pluies, les grosses chaleurs et les invasions d’algues sur les plages, je dirais que les mois favorables pour partir sont du mois de février à fin mai et les mois d’octobre à décembre. Le mois de septembre est par exemple plutôt déconseillé à cause des potentiels ouragans.

Parle-nous des transports dans ces deux pays ?

De nombreux transports existent au Mexique et sont de bonnes alternatives à la location d’une voiture. Tout d’abord, les colectivos, minibus plutôt faciles à prendre qui desservent un grand nombre de lieux entre Cancun et Tulum. Je n’avais pas de voiture et les utilisais tout le temps.

Pour des plus longues distances, privilégiez les bus qui sont de bonne qualité et proposent divers niveaux de confort. Ainsi, pour un long trajet de nuit, une place en première classe (abordable d’un point de vue financier) vous permettra de vous allonger pour dormir et, dans certains cas, d’avoir un plateau repas. Certains sont même équipés d’une TV et d’une wifi.

En Islande, je n’ai pas eu l’occasion de tester les transports en commun puisque j’ai loué une voiture pour mon tour de l’île. L’unique route circulaire est en parfait état. Au vu des distances, il me semble nécessaire d’en avoir une, sauf si vous êtes en tour organisé. Le stop est également possible mais sachez que sur certaines routes, je n’ai croisé aucune voiture pendant plusieurs heures…

Tu t’es sentie plus en sécurité au Mexique ou en Islande ? Pourquoi ?

La réponse « Islande » semblerait ici évidente et je me suis en effet sentie en parfaite sécurité en Islande.

Cependant, je ne me suis pas non plus sentie en insécurité au Mexique. Bien entendu, je parle ici de la région dans laquelle je vivais, à savoir le Yucatan. Ce propos ne vaut pas pour toutes les zones que j’ai pu visiter lors de mon roadtrip au départ de Mexico, en passant par les Etats de Oaxaca et du Chiapas. Certaines zones craignent plus que d’autres.
Mais à Playa del Carmen, je n’ai jamais eu aucun souci. La police est partout, la ville est très animée la nuit, je rentrais chez moi tard sans crainte, ce qui n’est pas le cas aujourd’hui à Montpellier !

Quelle est ta prochaine destination ? Quand ? Pourquoi ?

J’aime bien garder un peu de mystère sur mes destinations car j’essaie de les faire deviner aux personnes qui me suivent sur les réseaux. Pour vous donner des indices, deux sont en projet dans un futur proche. La première pour son côté historique et ses influences multiples, la seconde pour son originalité absolue. Stay tuned !

Utiliser un comparateur de destinations et comparateur de vols peuvent-être utiles quand on hésite entre plusieurs pays !

Quick, l’interview Chaud / Froid 

  • Nourriture épicée ou moins épicée ? Nourriture épicée.
  • Paysages désertiques chauds ou froids ? Paysages désertiques chauds.
  • Tequila ou Brennivin (alcool local islandais) ? Tequila, mais pour faire ma mexicaine, le Mezcal !
  • En bikini à Cancun ou dans les sources d’eau chaudes ? J’ai adoré les deux mais je dirais à Cancun car j’y ai passé vraiment beaucoup de temps en bikini !
  • Coucher de soleil ou aurores boréales ? Coucher de soleil.
  • Maillot ou parapluie ? Maillot bien évidemment !
  • Lunettes ou casquette ? Lunettes.
  • Soirée à Mexico ou à Reykjavik ? A Mexico, on danse sur des rythmes latinos !
  • Plutôt tacos ou Kjöt go khötsupa (soupe islandaise à base d’agneau et de légumes) ? Plutôt tacos aux crevettes !
  • Plages mexicaines ou montagnes islandaises ? Montagnes islandaises car on ne les retrouve nulle part ailleurs alors que les plages mexicaines se retrouvent dans les Caraïbes, par exemple à Cuba.
  • Road trip ou voyage organisé? Road trip, sauf si la situation sécuritaire du pays ne le permet pas.
  • Raclette ou mojito ? Raclette végétarienne !
  • Hôtel ou auberge ? Tout dépend du budget, d’avec qui je voyage, de la sécurité, etc…
  • Instagram ou Facebook ? Instagram bien sûr !
  • Admirer Chichén Itza ou un volcan ? J’adore l’histoire et les civilisations anciennes me passionnent donc Chichén Itza, même si les volcans m’impressionnent.
  • Coût de la vie élevé au Mexique ou en Islande ? En Islande sans hésitation !
  • Jungle ou fjords ? Fjords, j’ai adoré !
  • Amour à la plage ou amour à la montagne ? Amour à la montagne, c’est plus romantique !

Pour vous en mettre plein les yeux, allez sur le compte Instagram de Bérénice @soofarsogood et vous pourrez voir ses jolies photos !

RTG
Ready to Go, pour les passionnés du voyage et des belles découvertes !

Commenter cet article